acier écroûté galeté
acier écroûté galeté
Aciers spéciaux
Aciers spéciaux

Les aciers au chrome-molybdène (Cr-Mo)

 

Parmi les nuances les plus courantes, on trouve le 25CD4 et le 38/42CD4. Le 25CD4 est livré à l’état recuit ou traité, le 38/42CD4 est traité, livré laminé ou rectifié. Le choix du matériau est lié à son usage (compromis entre dureté/ténacité) et à son degré de soudabilité. Ainsi, un 25CD4, avec un taux de carbone de 0.25%, peut être choisi pour sa soudabilité ou pour faire l’objet d’un traitement de surface comme la cémentation. Le pourcentage de chrome est de 1%. Il possède une résistance à la traction (Rm) de 700-800Mpa (80kg) et possède donc une bonne ténacité. Le format des tôles est couramment de 2000x1000, épaisseur 5 à 100mm  et les ronds laminés sont vendus couramment du diamètre 20 à 250mm. Cet acier peut servir d’axe et pour des pièces de petites et moyennes dimensions. Il sert également de tube pour des arceaux de protection dans les sports mécaniques pour les buggies par exemple.

 

Le 38/42CD4 est un acier courant. Déjà traité, il constitue une économie de temps et d’argent pour l’utilisateur. Il est composé de 0.38 à 0.42 % de carbone et 1% de chrome et de molybdène. Il est vendu à l’état laminé (diamètre 20 à 200), puis, au- delà, forgé écrouté, en longueur courante de 5700 à 6200 mm) ou rectifié h7 (diamètre 10 à 80) en barre entière de 3120mm. Sa résistance est de 90-100kg. Sa trempe lui donne une dureté superficielle qui le rend adapté lorsque l’on recherche une résistance à l’usure et au frottement. Il est souvent utilisé comme arbre en mécanique générale. Le 38/42CD4 garde une ductilité à cœur (souplesse interne) qui lui permet de réduire la vitesse de propagation des fissures. Cette ductilité en sous-couche, sa dureté superficielle, son prix, lui confèrent de grandes qualités qui peuvent en faire un choix intéressant selon les applications par rapport à un acier 30CrNiMo8 (30CND8) qui est plus dur à coeur (110kg).

 

Si une pièce travaille en flexion ou en torsion, le durcissement maximal n’est pas nécessaire à cœur. Si une pièce travaille en traction ou en compression, le durcissement maximal doit être en surface et à cœur.

 

On trouve des tubes en 42CD4. On trouve également des 42CrMo4 traités ou trempés HF (trempé induction haute fréquence) pour des tiges de vérins. Plus rare, on trouve également le 42CD4 USIVIT, c’est-à-dire à usinabilité améliorée (addition de soufre).

Par rapport aux aciers au carbone, le chrome (Cr) apporte surtout de la résistance à la corrosion. Le molybdène (Mo) apporte une meilleure aptitude à la trempe et augmente la dureté des aciers.

Le chrome et le molybdène sont très présents dans les aciers faiblement ou fortement alliés et les aciers inoxydables (316L)

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Aciers spéciaux

Aciersspeciaux

Frédéric Crespel

3 rue de la paix

31790 Saint-Sauveur

Tél.: 07.81.62.45.79

 

Vous pouvez nous écrire à:

aciersspeciaux@gmail.com