acier écroûté galeté
acier écroûté galeté
Aciers spéciaux
Aciers spéciaux

Les porosités dans les alliages d'aluminium

Les porosités dans les alliages d’aluminium proviennent principalement de phénomènes métallurgiques dans la phase de l’élaboration de l’alliage. Elles se forment pendant la solidification (vitesse de refroidissement) de l’aluminium. Elles ont souvent pour cause la présence de la vapeur d’eau dans l’atmosphère de fours de coulée ou le degré d’humidité dans l’atmosphère. Les pores sont remplis de gaz d’hydrogène. C’est la présence de l’hydrogène dans l’aluminium qui participe à la formation et à l’évolution des porosités. Aussi le responsable de coulée surveille en permanence l’hygrométrie dans la phase de coulée et cherche à réduire la teneur de l’hydrogène. La valeur seuil de l’hydrogène à ne pas dépasser dépend de la composition de l’alliage. L’élaborateur va essayer de dissoudre les gaz d’hydrogène présent dans les porosités et les refermer.

Si les porosités trouvent principalement leur origine dans la coulée de l’aluminium, la trempe avec son maintien pendant plusieurs heures à de fortes températures peut faire croître ou rouvrir des porosités préexistences dans le matériau.

 

Les porosités peuvent être des défauts acceptables mais deviennent gênantes lorsqu’elles sont dans une zone critique de la pièce car sa durée de vie s’en trouve réduite. Elles ont un effet négatif sur la ductilité des alliages d’aluminium et leur résistance à la fatigue.

 

Pour détecter les porosités, il existe plusieurs méthodes par essais non destructifs (END) :

 

-le contrôle visuel

-le contrôle par ultrason (méthode très utilisé les ultrasons réagissent aussi à d’autres défauts)

-le contrôle par tomographe (méthode la plus précise)

 

Ces tests font l’objet d’une normalisation. On mesure le taux de porosité, la taille de la porosité et la surface concernée pour voir les conséquences sur les valeurs mécaniques.

 

 

En savoir plus : https://tel.archives-ouvertes.fr/pastel-00802983/document

En savoir plus : http://docnum.univ-lorraine.fr/public/DDOC_T_2015_0265_HEYVAERT.pdf

En savoir plus : http://souspression.canalblog.com/archives/2010/07/01/8868631.html

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Aciers spéciaux

Aciersspeciaux

Frédéric Crespel

3 rue de la paix

31790 Saint-Sauveur

Tél.: 07.81.62.45.79

 

Vous pouvez nous écrire à:

aciersspeciaux@gmail.com