acier écroûté galeté
acier écroûté galeté
Aciers spéciaux
Aciers spéciaux

La conductivité électrique de l’aluminium

Comme le cuivre, l’aluminium a pour caractéristique physique d’être un excellent conducteur d’électricité. Si l’aluminium conduit moins bien l’électricité que le cuivre, il a l’avantage d’être beaucoup plus léger (densité 2,7 pour l’alu et 8.9 pour le cuivre) ce qui le rend compétitif pour la conduite de l’électricité (Exemple : câbles haute tension).

 

La conductivité électrique de l’aluminium est mesurée en Siemens par mètre (S.m-1) ou Mega Siemens par mètre (MS.m).

 

Dans la documentation technique des fabricants, on trouve également la mesure de la résistivité électrique qui est l’inverse de la conductivité électrique. L’unité de mesure de la résistivité électrique est le ohm mètre (Ω.m) ou le micro-ohm centimètre (µΩ.cm). Ainsi, la résistivité de l’aluminium est de 2,85 µΩ.cm. Plus la résistivité est élevée, plus le matériau s’oppose à la conduite de l’électricité.

 

Quand la résistivité est basse, c’est que le matériau s’oppose faiblement à la conduite électrique.

 

1050 = 34,2 MS/m soit 2,8 µΩ.cm

2017 = 19.6 MS/m soit 5,1 µΩ.cm

 

Notons que l’ajout d’éléments d’alliages réduit la conductivité électrique de l’aluminium. C’est donc dans la série des aluminiums non-alliés (série 1XXX) que l’on trouve le plus les applications électriques.

 

Tableau comparatif de la conductivité électrique de l’aluminium exprimée en Mega Siemens par mètre  (MS/m)

Acier S235    5

Laiton

14

5083

15
7075 17
5754 19
2017 19.6
7020 20
2618 21
6061 23
6062 24
6060 28
1050 34.2
Cuivre Cua1 57
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Aciers spéciaux

Aciersspeciaux

Frédéric Crespel

3 rue de la paix

31790 Saint-Sauveur

Tél.: 07.81.62.45.79

 

Vous pouvez nous écrire à:

aciersspeciaux@gmail.com