acier écroûté galeté
acier écroûté galeté
Aciers spéciaux
Aciers spéciaux

Le PVC et le PEHD

Le point commun entre le PVC et le PEHD est l’éthylène qui est un gaz incolore. Pour les produire, on utilise le procédé de polymérisation. Ce sont tous les deux des polymères synthétiques.

La polymérisation est un procédé ou une réaction chimique par lequel des petites molécules réagissent entre elles pour former d’autres molécules de masses molaires plus élevées. Les molécules initiales peuvent être des monomères : la synthèse conduit à des polymères. Il se forme des chaînes macromoléculaires constituées de motifs de répétitions identiques (homopolymère synthétisé) ou différents (copolymère).

 

Le PVC (polychlorure de vinyle)

 

On le trouve sous 4 formes dans l’industrie :

 

-le PVC rigide (tuyaux de canalisation, tubes, profils de fenêtres, lambris, joncs usinables pour l’industrie mécanique) qui représente 40% de  la consommation de PVC.

-le PVC souple (revêtements de sol, liners de piscine, gaines industrielles, portes industrielles à lanières…) qui représente 30% de la consommation de PVC.

-le PVC expansé (PLV, enseignes…) souvent blanc satiné.

 

-les films de PVC en bobines, en film étirable transparent.

Le PVC rigide est un thermoplastique de frande diffusion utilisé par les usineurs et les chaudronniers quand il n’y a pas de contraintes thermiques.

 

Sa température d’utilisation est comprise en -20 et +60°. Au-delà, il perd toutes ses qualités mécaniques. Il a une densité de 1,48 g/cm³.

 

Ses principales qualités sont son prix, sa rigidité, son usinabilité et son assemblage facile car il se colle et se thermo-soude contrairement aux POM et aux PA

 

Il a également pour caractéristiques de bonnes propriétés électriques, une excellente résistance chimique. On le trouve dans de nombreuses couleurs dont les plus courantes sont le gris, le noir, le beige, l’ivoire et le rouge. Il se thermoforme. Les joncs sont produits en longueur de 2ml.

Le PEHD (polyéthylène haute densité)

 

Comme le PVC, le PEHD est un thermoplastique très utilisé dans des applications industrielles différentes (caisses de manutention, réservoirs, pièces de boîtiers, flancs de trémie (PEHD 1000)… mais plus rarement par les usineurs en raison d’une température d’utilisation limitée à 80° et de caractéristiques mécaniques moyennes. On distingue les PEHD 300, 500 et 1000 qui se différencient par des poids moléculaires différents. Le PEHD 300 est utilisé par les chaudronniers et a la particularité d’être thermo-formable,  de pouvoir se souder et de résister aux UV contrairement aux PEHD 500 et 1000 qui peuvent toutefois être renforcés d’un stabilisant UV très efficace (couleur noire). Le PEHD 1000 est plus résistant à l’usure par fatigue (pressions, chocs…) et l’usure par abrasion (frottements) que le PEHD 500. Contrairement au PVC, le PEHD ne se colle pas ou très difficilement.

 

Son principal atout est son prix. Ses principales caractéristiques sont, comme pour le PTFE, son inertie aux agents chimiques, sa capacité à bien résister aux températures très basses (-250° pour le PEHD 1000), ses qualités de glissement (faible coefficient de frottement), sa facilité à être usiné, sa faible densité.  

Il est apte au contact avec les aliments et il est souvent utilisé dans nos cuisines comme planche de découpe et comme revêtement dans les cuisines industrielles (comme l’inox 304L). Il est utilisé comme profil de glissement (couleur verte) dans toutes les usines quelque soient l’activité ou pour des guides de câble de téléphérique. C’est un bon isolant électrique. Il est régénéré et recyclé sous forme de granulés. Il est couramment utilisé dans l’industrie agroalimentaire.

 

 

Densité

Température d’utilisation permanente

Température d’utilisation courte durée 

PEHD 300

0.98

-50°/80°

120°

PEHD 500

1

-100°/80°

120°

PEHD 1000

1

-250°/80°

120°

 

Plastiques antistatiques : Les composants électroniques tels que les cartes électroniques, les circuits intégrés, les disques durs sont sensibles aux décharges électrostatiques. Il existe tout une gamme de plastiques dissipateurs de charges électrostatiques. Il y a plusieurs choix possibles de résines de base (acétal, PTFE…) selon les caractéristiques recherchées. Parmi ces plastiques, on trouve des PEHD AST (Tivar/Cestilite 1000 ASTL, Polystone M noir AST), des POM antistatiques (Semitron ESd 225 Tecaform AH SD…), des stratifiés fabriqués à partir de résine époxyde et de tissu de verre avec des propriétés antistatiques (CI 180 ESD MASSE de Cielectronics)

Calcul de poids ronds PC-PEHD-PMMA-PVC.x[...]
Document Microsoft Excel [16.0 KB]
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Aciers spéciaux

Aciersspeciaux

Frédéric Crespel

3 rue de la paix

31790 Saint-Sauveur

Tél.: 07.81.62.45.79

 

Vous pouvez nous écrire à:

aciersspeciaux@gmail.com